lundi 9 mars 2015

"Quand vais-je enfin découvrir ce que je suis censé faire ?"




Lee Carroll canalisant Kryeon, L'Humain Interdimensionnel, novembre 2000, New Hampshire.

Extrait tiré du livre Au-delà de 2002, Un nouveau Départ - Tome VII, Kryeon, Editions Ariane.



La Lumière cachée

Les auditeurs de cette salle et les lecteurs aimeraient bien entendre ceci. Voulez-vous savoir ce que vous faites dans la vie ? Vous attendez, n'est-ce pas, quelque chose de spécial ? [petit rire de Kryeon] "Cher Dieu, quand vais-je enfin découvrir ce que je suis censé faire ?" Combien de fois l'Esprit n'a-t-il pas entendu cela au cours de vos moments secrets?
J'aimerais vous parler d'un endroit très sombre, le fond de l'océan. une ancre y est enfoncée dans la boue, remplissant sa tâche. Tout au fond, il n'y a pas beaucoup de lumière; c'est plutôt froid et sombre. L'ancre, incrustée de boue et de bernacles, est reliée à une chaîne sale. Sur des centaines de mètres, la chaîne remonte à la surface, où un paquebot héberge des milliers d'êtres humains. Bon si vous deviez interviewer l'ancre, voici ce qu'elle pourrait vous répondre : "Je suis affligée, car je suis dans le noir. Je ne vais nulle part. Je suis incrustée de boue et de bernacles. Je ne suis pas belle. Cher Esprit, quand pourrai-je enfin faire ce que je suis censée faire ?"
Puis-je m'adresser aux ancres de cette salle, s'il vous plaît ? Puis-je vous dire à quel point vous êtes belles ? Puis-je vous révéler qu'il existe dans votre vie une chaîne reliée à chaque être humain ? Etes-vous en train de vous demander ce que vous faites et quand vous allez pouvoir accomplir votre mission ou votre travail spirituel ? Eh bien, vous êtes en plein dans le feu de l'action, mais sans le savoir ! Maman, papa, que faites-vous dans la famille ? Travailleur, que faites-vous sur le marché du travail ? Vous vous déplacez en tenant la lumière. Ce phare se met à éclairer les endroits qui étaient obscurs avant votre arrivée, et vous vous demandez quand vous allez pouvoir accomplir votre mission ? Ô, ancres, permettez-moi de vous indiquer que des chaînes vous relient à beaucoup de gens. Vous ne les voyez pas ; vous n'en êtes même pas conscients. vous demandez de poursuivre votre route, alors que nous sommes en train de célébrer votre vie parce que vous y êtes une ancre merveilleuse, stable, empêchant ce navire de s'écraser sur les récifs. Vous ne savez pas tout, et c'est pourquoi nous sommes venus vous rappeler que vous êtes tendrement aimés. Vous êtes en plein milieu de votre contrat, mais demeurez encore à genoux, suppliant Dieu de vous préciser la teneur de ce contrat ! Pensez-y ! Voulez-vous vraiment perdre cette place ? Lorsque vous fermerez la porte derrière vous, la pièce redeviendra sombre. Nous n'avons pas prétendu que ce serait facile, chères ancres. C'est pourquoi nous vous appelons les Travailleurs de la lumière. Beaucoup d'entre vous se trouvent dans des lieux qui seraient bien sombres sans la lumière qu'ils y apportent ! Alors, pourquoi ne pas plutôt adresser cette prière interdimensionnelle : "Cher Dieu, dis-moi ce que je devrais savoir."